Les évolutions à venir

Le potentiel d’Arenberg Creative Mine est encore très large, avec pour atout d’être relativement libre dans son façonnage. Le projet global comporte différentes tranches conditionnelles, pouvant être engagées dans n’importe quel ordre, sous réserve de capacités financières et d’investissements privés. Sont notamment prévues la réalisation d’un plateau de tournage et d’ateliers, une antenne de l’Office de Tourisme…

Quatre projets d’ores et déjà lancés :

1 / l’installation sur le chevalement principal d’un ascenseur panoramique : pour découvrir à 68 mètres de haut, l’environnement naturel d’exception de la forêt domaniale Raismes-Saint-Amand à la Mare à Goriaux, ou toute proche, la célèbre Trouée d’Arenberg ;

2/ l’accueil d’entreprises de la filière ;

3/ l’implantation d’un restaurant ;

4 / la transformation de la salle des Pendus en équipement culturel scientifique sur l’image : vecteur d’innovation sociale, il vise à valoriser le « faire soi-même » (principe de FabLab) en invitant le grand public ou les scolaires à réaliser des films ; à expliquer la démarche scientifique des chercheurs, leur méthodologie ; montrer « l’envers du décor » des productions audiovisuelles.