Le projet en images

Arenberg, hier, mine dédiée un siècle durant à l’exploitation du charbon, devenue depuis, un des cinq grands sites de la Mémoire en Nord-Pas de Calais. Un lieu unique avec ses trois chevalements et ses machines d’exploitation, classé aux Monuments historiques, et depuis juillet 2012, site emblématique du Bassin minier Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Aujourd’hui siège de la Communauté d’Agglomération de La Porte du Hainaut (46 communes – 159 000 habitants), ce prestigieux site se tourne vers l’avenir… vers l’image ! Un premier investissement de plus de 21 millions d’euros pour une reconversion innovante centrée sur l’Image, les médias numériques et la recherche ; portée par La Porte du Hainaut et l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, avec le soutien financier de l’Europe, l’Etat, la Région Nord-Pas de Calais et du Département du Nord ; établie dans le cadre d’un partenariat public-privé signé le 12 novembre 2013 avec Pimawa (société de projet dont les principaux actionnaires sont les investisseurs financiers (Caisse des dépôts et consignations et Bee Invest 2) et industriels (Bouygues Bâtiment Nord-Est, Bouygues Energies et Services).

L’objectif : renforcer la vocation d’Arenberg en lieu de tournages et  développer les synergies entre les milieux économiques, scientifiques, patrimoniaux et culturels.

Depuis septembre 2015, les enseignants chercheurs du laboratoire DeVisu de l’Université de Valenciennes s’y  sont installés et bénéficient d’équipements de pointe, leur permettant d’élargir leur travaux à l’international tout en travaillant à proximité immédiate des professionnels de l’image.

Arenberg, créative mine où s’invente un avenir tout en images !

 

Url video externe: 
https://www.youtube.com/watch?v=2-s-d0Vq888